WitchBlade

( ou comment détruire un comics en le laissant tomber )

WitchBlade, c'est le retour en force de la super héroïne. Pas la super héroïne à la Wonder Woman. Non, la c'est une vrai femme avec un vrai cerveau et des vrais problèmes de super héros, genre quel méchant vais je taper aujourd'hui ou quelle cape je vais mettre :  la noir avec une chauve-souris ou la rouge avec un gros S.

Bref une femme libérée, célibataire ( avis aux amateurs ), pas toujours sur d'elle mais courageuse et surtout en possession d'une Witchblade, gant magique doté d'une volonté propre, envoyé par un quelconque Dieu pour foutre la merde sur Terre comme d'habitude et un peu serial Killer sur les bords.

Hélas seul le début de la série dessiné par Turner et ses potes mérite le coup d'œil. Le reste, abandonné à d'autres dessinateurs et scénaristes, part vite fait en couille tant au niveau du dessin que du scénarios ( d'ou le sous-titre : comment détruire un comics en le laissant tombé, n'est pas Monsieur Turner!!!).

 

Tales of the WitchBlade :  

   

Cette série présente l'origine de la WitchBlade ainsi que de courte histoire traitant de cette dernière. Le dessin est variable un peu comme le comics qui l'inspire. Dommage.